Tendances technologiques en 2018

En 2018, nous assisterons à un virage agressif vers des plates-formes informatiques communes afin que les entreprises puissent réagir plus rapidement aux changements du marché, être plus productives et prendre des décisions mieux informées. Ces plates-formes communes sont riches en analytique, suivent le flux d’informations de l’entreprise et sont suffisamment simples pour que les utilisateurs puissent constamment changer l’entreprise sans écrire (beaucoup) de code. De plus, ils apportent une échelle opérationnelle et pérenne à l’informatique d’entreprise traditionnellement sur mesure.

Ces plates-formes communes – d’Amazon, Microsoft, Google et d’autres – fournissent des remplacements très appropriés, voire substantiellement améliorés, pour ce qui était autrefois des constructions personnalisées.

Satisfaire vos besoins

Il s’agit de la technologie dont vous avez besoin, et non pas de la technologie que vous fabriquez « , souligne Dan Hushon, CTO de DXC Technology. Les plates-formes communes permettent aux entreprises de déplacer leurs efforts de personnalisation de l’infrastructure vers les applications et l’expérience utilisateur, là où se situe l’action.

Autre avantage: le passage à des plates-formes communes libère les talents et le fonds de roulement pour des services différenciés – où la différenciation provient de l’information que vous fournissez en contexte aux clients, aux partenaires et aux employés pour obtenir de meilleurs résultats et des expériences nouvelles et meilleures. Les plateformes fourniront non seulement une base pour améliorer les processus, mais aussi la télémétrie et des aperçus. Pour les adeptes intelligents, l’accélération de l’activité pourrait être de deux à cinq fois plus rapide.

Entreprise quantifiée: Arrêter de deviner et commencer à mesurer

L’année dernière, nous avons prédit l’essor des machines intelligentes. Aujourd’hui, les décideurs affirment que l’intelligence artificielle (IA) est au cœur du succès futur de leur organisation. En 2018, les entreprises exploiteront l' »épuisement des données » de leurs systèmes numériques pour quantifier l’activité et devenir encore plus productives. Cette quantification apparaîtra comme l’un des principaux moteurs de la transformation numérique.

Forcées de repenser les grandes données, les entreprises utiliseront l’apprentissage machine avancé pour prendre de meilleures décisions avec moins de données. Appelez ça: »La montée en puissance de la prise de décision intelligente. » Les meilleures entreprises sont plus de 40 pour cent plus productives que leurs pairs, ce qui se traduit par des marges d’exploitation 30 à 50 pour cent plus élevées. Les avantages potentiels sont donc énormes. Lorsqu’il s’agit de déterminer ce qui affecte la productivité, les entreprises cesseront de deviner et commenceront à mesurer.

Ils commenceront à passer de la prise de décisions basées principalement sur des histoires et des sentiments intenses à la prise de décisions basées sur des expériences et des résultats mesurés. Les premières opportunités seront les processus d’affaires souvent dysfonctionnels qui apportent tant de frictions à la productivité et à la réalisation des revenus.